Il y a deux types de vêtements à distinguer : les vêtements spécifiques et les vêtements non spécifiques.

Les vêtements non spécifiques seront systématiquement rejetés par le fisc. On entend par vêtements non spécifiques toute tenue qui qui se prête à être utilisée dans la vie privée, y compris les tenues de ville, les vêtements de soirées, de cérémonies, les costumes, même s' ils sont portés dans le cadre professionnel. Les accessoires tels que lunettes de vue rentrent dans cette catégorie. Il s’agit incontestablement de dépenses privées ne pouvant pas être considérées comme frais professionnels !

La seule exception concerne les vêtements professionnels imposés, par exemple par la réglementation du travail, par exemple la toge de l'avocat, la blouse de l’infirmière, les chaussures de sécurité, la salopette de travail, les lunettes de protection, ainsi que les vêtements utilisés comme support publicitaire. Dans ce cas, les frais de vêtements sont totalement déductibles fiscalement, et la TVA est récupérable en totalité.

Souhaitez-vous des conseils personnalisés pour votre situation ? Nous serons ravis de vous en donner !

Avez-vous trouvé votre réponse?